“Scenes & Types”, photographic series by Gabriel Jones.

“Mon sac à dos jeté contre le mur avant de retrouver
le centre du dancefloor.

Alors que l’homme aux Persol commence à se manifester en chatouillant mon ventre, j’ose exhiber celui ci avec un top crop près du corps et mon jeans 501 bleu délavé !

Panique.

Souffle coupé comme une arête bloquée dans la gorge.

Je cherche un endroit pour me cacher.

Un petit fumoir en tapisserie simili-végétal avec des fauteuils festonnés de strass.

Une main bronzée traverse le rideau de coquillages de l’entrée pour me tendre une Marlboro Gold.

J’ai compris que c’était encore lui.

Look Banana Republic: écharpe tube, chemise noire couleur piano 
à queue, boutons de manches ouverts sur l’intérieur de l’avant-bras.

Le tweed est maîtrisé.

Je claque
 sur cette main qui laisse tomber cette cigarette.

Je cherche la sortie de secours.

Mon épaule gauche le bouscule négligemment.

Il se retourne et me suit d’un pas rapide puis se ge, créé le vide autour de lui, sort son appareil photo, le flash retenti.

Je tire une dernière taffe et souffle avec intérêt.

Il disparaît sous un fond d’Arcade Fire.

Je le cherche.

Impossible de retrouver sa tignasse de cheveux couleurs holographique au milieu des danseurs transpirants.

Ma tresse humide dégouline dans mon coup, mon pouls se fait plus rapide.

Derrière la vitre, j’aperçois un homme de dos
 au par-dessus en lainage qui ouvre une Honda grise.

Je sors, sans prendre mon manteau pour le retrouver.

J’ouvre la porte de son char, je monte.

L’odeur du petit sapin jaune à la vanille s’incruste dans mes sinus.

On prend la highway.

Les grands panneaux verts nous passent au-dessus pendant de nombreux miles.

L’air froid de la nuit passe par la vitre à peine ouverte et claque dans mon oreille.

Il finit par appuyer sur le frein.

La boîte automatique ralentie pour rejoindre la lisière d’une forêt de conifères.

L’alarme de la porte ouverte sonne.

Je le regarde s’éloigner à travers l’embrassure de l’habitacle.

Devant lui de apparaît l’entrée d’une grotte.

Il s’enfonce à l’intérieur.”

Texte du duo “Femmes Actuelles” (Elsa Pragout et Maylis Doucet) http://femmesactuelles.solutions/

PHOTOGRAPHY / SCENES & TYPES

  • Categories →
  • PHOTOGRAPHY
 
 
Back to top